[Linux-bruxelles] Minitel 2.0 en action

André Loconte - NURPA andre at nurpa.be
Jeu 6 Oct 13:51:38 CEST 2011


Bonjour à tous,

2011/10/5 Pierre Poissinger <pierre.poissinger at gmail.com>:
> @Andre/NURPA: Ce jugement belge semble être un test - y'a t'il un plan
> d'action "citoyens" (et légal) si les amis BGC/TLN laissent tomber?
> (je peux m'indigner avec mon portefeuille si besoin)

Ce n'est pas un test, plutôt le résultat de l'acharnement de la BAF.
État actuel des choses : Telenet dit encore "étudier le dossier",
Belgacom semble avoir abandonné.

Nous avons par ailleurs relevé que le jugement porte sur le domaine
"www.thepiratebay.com" plutôt que "thepiratebay.com", ça pourrait être
un argument pour motiver un recours de la part de Telenet (par
exemple) dans la mesure où appliquer un filtrage au seul sous-domaine
"www" n'a pas le moindre sens.

À moyen terme, l'avis de Cour de justice de l'union européenne devrait
tomber dans le cas SABAM/Scarlet (pour rappel, le juge belge avait
posé une question préjudicielle à la CJUE *). L'avocat général de la
CJUE a rendu ses conclusions qui sont très bonnes (cf. citation dans
notre article [1]) mais il n'existe aucune certitude que ces
conclusions seront suivies par la CJUE; dans le meilleur des cas, cela
pourrait, ici encore, justifier un recours.

* en français : le juge avait estimé ne pas avoir les compétences
nécessaires pour évaluer le cas et a demandé l'avis de la CJUE

[1] http://nurpa.be/actualites/2011/10/BAF-belgacom-telenet-blocage-dns

Mi-novembre, nos parlementaires se penchent sur une proposition loi
relative à la de neutralité du net. Si elle est adoptée (et assez
forte, ce qui n'est pas le cas pour l'instant), la décision saute.

Que faire au niveau citoyen ? Pour l'instant, signifier à votre député
favoris par mail/courrier/téléphone que cette décision est dangereuse
en évoquant par exemple que dans un cas semblable au Pays-Bas (BREIN
[équivalent SABAM] contre The Pirate Bay), le tribunal avait rejeté la
demande au motif que les ISP sont de simples relais de l’information,
des tuyaux, ce n'est pas à eux de s'occuper de cette problématique.

En indiquant qu'une telle mesure prise en faveur d'une industrie
(celle du divertissement) risque de légitimer des actions semblables
pour n'importe quel autre secteur : vente en ligne (cas en France des
cigarettes), jeux en ligne, pourquoi pas demain celle des vendeurs
d'albums photos qui se sentiraient lésés par des flickr et autres
services de galerie en ligne ; celle des vendeurs de carnets de note,
eux aussi lésés par le blogging ; les exemples ridicules foisonnent et
des biens meilleurs que ceux-ci. L'idée est de montrer que la décision
n'a pas de sens et de mettre en exergue le fait que c'est dangereux
pour les libertés de chacun, celle d'accéder librement à l'information
plus précisément.

Rappeler si nécessaire qu'Internet, contrairement au réseau
téléphonique d’antan, est a-centré et que l'intelligence est par
nature (et doit rester) à la périphérie du réseau, pas en son cœur.

Nous préparons de notre côté deux "campagnes" dont je vous reparlerai
d'ici quelques semaines.

2011/10/6 Jérémie Parisel <jeremie at parisel.net>:
> J'ai plus confiance en eux qu'en Open DNS, une entreprise commerciale, qui
> semble ajouter de la pub en cas de faute de frappe dans le nom de domaine et
> utiliser un proxy pour les recherches Google

Pas d'incertitude sur ce point, ils le font.

> Moi, j'utiliserais le DNS de Telecomix (activistes de la liberté de
> circulation des données, très actifs durant les printemps arabes, entre
> autres):

Pour info, leurs serveurs (tous services confondus) subissent de
constantes attaques et les op en cours n’arrangent rien. Dans le cas
d'une diffusion publique, mieux vaut éviter de les recommander à mon
avis.

Voici par contre ceux de FDN (French Data Network, réseau Gitoyen, ..) :

80.67.169.12
80.67.169.40

André




Plus d'informations sur la liste de diffusion Linux-bruxelles